Les travaux dans la galerie

Les travaux dans la galerie

Après l’effondrement des poutres à la suite des nombreuses gouttières qui les ont pourries pendant des années, il faut maintenant refaite le plafond de la galerie.

Première étape, bien sûr, déblayer :

Puis coupe des nouvelles poutres à la bonne dimension

Puis opération très délicate : pose des poutres sans abîmer les fresques

Il faut ensuite mettre les poutres au même niveau en creusant les cavités du mur (boulins) ou en les rehaussant

 

On cimente

 

Bravo !

Saconay - Bravo !
Saconay – Bravo !

Maintenant, pose du plancher du grenier

 

Il faut fixer les lattis qui supporteront le plâtre

 

Le problème, c’est que les angles du plafond sont arrondis. Il faut fabriquer des consoles de la même forme sur lesquelles seront fixés les autres lattis

Bruno visse les consoles

Saconay - Les consoles sont posées
Saconay – Les consoles sont posées
Saconay - Les lattis sur l'arrondi
Saconay – Les lattis sur l’arrondi

Et maintenant, il faut attaquer les plâtres !!!

Avant l’intervention de notre plâtrier, Michel, membre de l’association des amis du château de Saconay, nous devons bien protéger les peintures murales. Bruno fabrique de grands cadres avec des baguettes sur lesquels  nous fixons des draps.

Ces écrans sont ensuite appuyés contre les murs, sans toucher les peintures murales, bien sûr ! L’entreprise Taguet nous prête un échafaudage-plateau.

Saconay - Echafaudage-plâteau

Il faudra également refaire quelques linteaux au-dessus des fenêtres, ainsi que les moulures qui courent tout autour du plafond.

Maintenant, une question se pose : faut-il entoiler le plafond une fois les plâtres terminés ? Bruno est pour, car le bois bougeant, des fissures risquent d’apparaître. Tanguy est contre car cela ne se faisait pas, à l’époque, et qu’il a une mauvaise expérience de toiles mal collées.